Logo Hub Rural
Bioénergies et développement rural
Accueil > Actualités

Arrestations de paysans dans le cadre du conflit foncier qui oppose le Collectif pour la défense des terres de Diokoul et Senegindia

Dans le cadre du conflit foncier qui oppose le Collectif pour la défense des terres de Diokoul et l’entreprise Senegindia, cinq membres du Collectif ont été arrêtés le 22 décembre 2016, par la brigade de gendarmerie de Kébémer. Ils sont accusés d’avoir détruit des biens appartenant à autrui. Dix autres paysans ont été convoqués par la gendarmerie dans le cadre de cette affaire.

L’un des avocats du Collectif considère qu’il s’agit d’une tentative d’intimidation, ces arrestations ayant eu lieu au moment où la Cour Suprême venait de rendre sa décision ordonnant la suspension de tous travaux sur le terrain litigieux de 1000 hectares.

Différents mouvements sociaux ont publié un communiqué en soutien au Collectif de Diokoul. Ils y « exhortent l’Etat du Sénégal à mettre en place des politiques qui protègent nos terres contre toute velléité d’accaparement par des prédateurs privés ou étrangers avec la complicité des certaines autorités locales ».

Liens :

xibaaru.com, 23/12/16, Litige foncier à Diokoul : 5 paysans arrêtés, 10 autres convoqués par la gendarmerie

farmlandgrab.org, 26/12/16, Déclaration suite à l’arrestation de 5 membres du Collectif pour la défense des terres de Dioukoul

pressafrik.com, 28/12/16, 1000 ha à SENEGINDIA : le Collectif des producteurs de Diokoul déchire l’arrêté du Sous-préfet

Veille : Commission de l’UEMOA - Support technique : Hub Rural

Crédits: AK-Project