Logo Hub Rural
Accueil > Actualités

De l'accaparement des terres à l'hypothèque des terres via l'agriculture contractuelle

La chargée de plaidoyer souveraineté alimentaire au CCDF-Terre Solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) a accordé une interview à France Info sur l’accaparement des terres en Afrique.

Selon elle, « les grandes entreprises du secteur de l’agro-alimentaire ne veulent plus avoir à pâtir de la mauvaise publicité que des cas d’accaparements de terre peuvent engendrer (...) On observe ainsi depuis quelques années, une évolution des investissements dans l’agriculture afin de ne pas passer par des achats fonciers directs. Les entreprises privilégient désormais la contractualisation avec les petits producteurs ».

Elle y explique les problèmes que peuvent engendrer ces formes d’agriculture contractuelle, qui peuvent entraîner « un endettement massif de communautés et villages (on parle de 20.000 euros pour certains villages très pauvres du nord de la Côte d’Ivoire), qui n’ont eu d’autre choix que d’hypothéquer leurs terres au profit de l’entreprise ».

Lien : francetvinfo.fr, 14/04/17, Terres agricoles : les paysans africains s’effacent face aux multinationales

Veille : Commission de l’UEMOA - Support technique : Hub Rural

Crédits: AK-Project