Logo Hub Rural
Promoting coherence in agricultural policies
Home > News

Bulletin Situation Pastorale Sahel, n° Janvier 2018

La Transhumance est une stratégie de gestion des ressources naturelles utilisées par les communautés pastorales de manière récurrente. La transhumance en elle-même n’est pas anormale. Par contre, les mouvements précoces, comme celles observés pendant la campagne pastorale actuelle, sont souvent un indicateur d’une situation alarmante. On observe des mouvements, typiquement effectués en Mars mais qui sont déjà en cours.

La situation pastorale alarmante a provoqué cette année une transhumance précoce, à la fois nationale et transfrontalière. Des troupeaux sont partis plus tôt et parfois massivement dans leurs zones d’accueil habituelles. Ainsi, des troupeaux du Niger et du Burkina Faso étaient déjà signalés au Togo en novembre, bien avant la date officielle d’entrée des transhumants. Pour les cas extrêmes de la Mauritanie et du Sénégal, ces mouvements ont débuté avant la fin des pluies en Septembre. On observe un exode des troupeaux qui se retrouvent jusque dans le bassin arachidier du Sénégal.
Des transhumants nigériens et tchadiens ont même bravé le danger de Boko Haram en menant leurs troupeaux paître dans le lit du Lac Tchad, courant ainsi des risques élevés de pertes en vies humaines et en bétail.

Des blocages de troupeaux aux frontières ne sont pas relevés sauf à la frontière de la Guinée où des troupeaux venant de Sikasso au Mali ont été empêchés d’entrer.

Lire

Mots clés

Crédits: AK-Project