Logo Hub Rural
Accueil > Agenda

Atelier sur la transparence dans les attributions et les investissements dans les ressources foncières du 07-08 février 2012, Dakar, Sénégal

Contexte

Au sortir d’un atelier de réflexion qui avait regroupé une vingtaine d’organisations en avril 2011, International Land Coalition, Oakland Institute et Global Witness ont développé un projet de recherche et de dialogue visant à identifier clairement les priorités et les possibilités d’améliorer la transparence et la redevabilité dans la prise de décision autour des investissements liés à la terre. Ce projet se déroule en deux phases :

  • Une étude documentaire entreprise par Global Witness sur la documentation existante, suivie d’entretiens avec des acteurs concernés et des experts ciblés ;
  • Un atelier de réflexion réunissant les OSC travaillant sur ces questions, des organisations et des représentants des populations du monde entier affectées directement par les investissements dans les ressources foncières.

Objectifs de l’atelier

L’objectif global de l’atelier est de discuter des conclusions de l’étude documentaire et d’offrir un espace de dialogue sur ces conclusions, les expériences communes des participants et de réfléchir ensemble sur la façon dont la transparence et la redevabilité dans la prise de décision autour des investissements et des acquisitions des terres pourraient être renforcées, tant au niveau local que national. Cet objectif en englobe lui-même trois sosu objectifs :

  1. Présenter les conclusions de l’étude documentaire entreprise par Global Witnesss, discuter de la manière dont elles se rapportent à l’expérience des participants et recueillir leurs réponses aux conclusions sur la manière dont la transparence et la redevabilité peuvent être améliorées.
  2. Identifier les centres d’intérêt communs et les priorités relatives à la transparence dans la prise de décision concernant les ressources foncières et réfléchir ensemble sur la manière dont nous pouvons élaborer ensemble ou individuellement un programme de travail pour mettre en avant ces priorités.
  3. Conclure l’atelier sur une compréhension commune des expériences des groupes locaux, nationaux et internationaux qui travaillent sur la transparence et la redevabilité et sur l’orientation à donner aux activités communes et individuelles, y compris en ce qui concerne la manière d’entrer en contact avec les autres acteurs de la société civile et d’autres parties prenantes travaillant sur ces questions.

Télécharger le programme

Crédits: AK-Project